• Nouvel an … mes résolutions

    Tous nos vœux de bonheur et santé pour 2018
    Le Formathon a besoin de vous … pour la sienne ! Je me forme et m'inscris ici !
  • Noël au balcon

    Prolongez les douceurs de cette fin d'année
    Projetez-vous au printemps de la FMC : Pâques … au Formathon
  • Tarif réduit jusqu'au 25/2

    Oui ! Vous avez tout compris :
    Plus TÔT, moins CHER, plus de CHOIX !
    What else ?
  • Accueil
  • Nouvelles pries en charge de l'hallux valgus

Nouvelles pries en charge de l'hallux valgus


 

Docteur Mohamed RTAIMATE

94 bis rue Gustave Delory

59810 LESQUIN

 

L’ Hallux Valgus est la pathologie la plus fréquente de l’hallux ayant un retentissement fonctionnel non négligeable.

L’examen clinique objective la déviation en dehors de l’hallux, l’exostose, la bursite et la DOULEUR avec gène au chaussage.

Attention également à l’Hallux Rigidus (arthrose métatarso-phalangienne) qui est simplement douloureux mais sans déformation au stade de début.

L’examen radiographique du pied en charge de face et de profil permet d’étudier l’articulation métatarsophalangienne, l’architecture de l’avant pied et de planifier l’intervention éventuelle…

Le traitement de l’hallux valgus est résolument chirurgical. Car il existe une rétraction définitive et irrémédiable des parties molles.

Quand intervenir ? Dès qu’il y a gêne ou douleur : il est important que l’articulation soit préservée pour bénéficier de ces techniques. Une radio annuelle pour les pieds qui commencent à gêner modestement suffit pour le suivi évolutif … sauf en cas de douleur !

Actuellement grâce aux nouvelles techniques opératoires et la prise en charge de la douleur, les interventions de l’hallux sont devenues de moins en moins douloureuses voire pas du tout. Les techniques actuelles sont caractérisées par des incisions minimes  (chirurgie mini invasive) voire  percutanée.

La convalescence est sensiblement plus rapide avec le port d’une nouvelle chaussure médicalisée plus confortable et pendant 3 à 4 semaines. L’arrêt de travail est en moyenne de 6 semaines.

Les semelles peuvent avoir une place avant l’intervention, elles permettent de la différer, retarder le moment de la douleur ou de la gêne. Le taux de récidive est sensiblement le même, avec certains cas ré-opérables et d’autres non compte tenu de l’absence de douleur.

Identification avant inscription

Avec votre adresse mail et mot de passe
L'inscription sera plus rapide
Lire la suite

Editorial du Formathon 2018

30 ans déjà …
Petit historique ici !
Lire la suite